… à l’autre

with 31 commentaires

A nouveau au mouillage à Fernando de Noronha. Il reste encore un peu de punch coco. Aurélien est passé sur la fin de la bouteille de Champagne que nous avons débouchée lors de notre arrivée.

Flora : « Alors Ben, tu ne vas pas nous lâcher sur l’article comme tu nous lâches à Fernando ? »

Ben : « Ah oui, l’article, ça avance ! Faut que je reprenne un peu la partie sur la traversée car j’ai l’impression que ce n’est pas assez détaillé à ton goût.. Allez, je me lance. »

« Nous partîmes de Mindelo un lundi, courage au coeur, harnais attachés pour rassurer Mamilo sur les photos, et les amarres furent larguées pour ce côté de l’Atlantique. »

« Et c’est parti !!! Et c’est parti pour plusieurs jours à observer la mer, de jour, de nuit, sous le vent, sous la pétole, au coucher du soleil, à la lueur des étoiles…  »

Aurélien : « Et des heures passées à côté de ton seau… »

Flora : « Et allongé sur ta banquette. Finalement, t’as passé ton temps à dormir pendant la traversée, non ? »

Ben : « Non, j’ai été malade aussi. »

Erell : « Non, tu n’as pas été trop malade, tu as moins vomi que Manou pendant la traversée vers le Sénégal ! »

Ben : « C’est pas faux… mais bon, je n’étais quand même pas en grande forme… surtout comparé à vous. Au bout de deux jours, on avait limite l’impression que vous étiez au port : reprise de l’école pour les filles, Aurélien se remet à nous mitonner des petits plats, Flora en est à son quinzième bouquin (note de Flora : euuuh, 4 bouquins sur toute la traversée, c’est déjà pas mal !)… et moi pendant ce temps-là, je pense que je dois reprendre un Mercalm. »

Flora : « Tu devrais faire une partie sur les activités à bord pendant la traversée. »

Aurélien : « Tu veux dire une partie sur NOS activités à bord pendant la traversée. »

Ben : « Oui… Pour une journée type pendant la traversée, je la décrirais comme ça : »

« Petit matin : alors que je termine le dernier quart de la nuit, ça commence à s’éveiller sur le bateau, une tête sort dans le cockpit, puis les filles commencent à se faire entendre dans leur cabine. Petit dej’ sur le pont pour ceux qui ont le courage. Aurélien est plutôt impressionnant là-dessus : un gigantesque bol de céréales et de lait, incorporé à une salade de fruits qui ferait pâlir ma diététicienne, quelques tartines avec la confiture de papayes / goyaves et un bon jus de fruits au passage… Le petit dej’ terminé, on lance la canne à pêche, règle les voiles pour la journée, et puis je pars vers ma couchette pour quelques heures… »

« Et de votre coté, c’était moment lecture et jeux dans la cabine pour les filles, jusqu’au déjeuner. »

Mélisse : « Ah oui, on a fait des superbes cabanes avec Erell. »

Aurélien : « Et ça se terminait généralement avec une petite dispute. »

Mélisse : « Non, mais c’est Erell qui…  »

Erell : « Nooonnnn !!!! »

Ben : « Je reprends sur le déjeuner. J’entendais souvent Mélisse dire : « On prend des chips ! Benjamin, tu veux des chips ? »… pour seule réponse, je devais me retourner dans ma couchette… puis j’émergeais au courant de l’après-midi. Souvent c’était l’école pour les filles. Erell dévorant les pages de son cahier de math, et Mélisse râlant sur ses divisions posées… Puis c’était la fin d’après-midi, le moment où je revivais un peu, le soleil était moins cognant et le vent frais du soir faisait du bien. »

Flora : « Ah ! Enfin un bon moment pendant la traversée ! Jusqu’à présent, on avait vraiment l’impression que tu vivais ton avenTORture !! »

Ben: « Oui, c’est vrai qu’il y avait des moments plutôt sympas, à commencer par le repas du soir. Tous réunis dans le cockpit, on dégustait ensemble le bon petit plat préparé par Aurélien. Aurélien, le meilleur pizzaiolo du pot-au-noir à 100 milles à la ronde ! Il y a eu aussi : la potée, le crumble courgettes-fromage de chèvre, la daurade du jour sur son lit de légumes printaniers accompagnée de son bol de riz ! Ah, la daurade ! »

Aurélien : « Ah oui ! On n’a finalement pas eu l’occasion de la préparer avec la recette de notre cours chez Ducasse ! »

Mélisse : « C’est vrai, j’aurais bien aimé que l’on pêche d’autres poissons… »

Flora: « Bah, avec tous ces pauvres poissons-volants que l’on a retrouvés sur le pont, tu aurais pu nous faire une bonne soupe de poissons ! »

Erell : « Moi, je n’aime pas quand on pêche des poissons car j’aime pas le poisson ! Je suis contente quand papa n’arrive pas à pêcher ! »

Mélisse : »J’aurais tellement aimé que Papa pêche le marlin que l’on a accroché l’autre jour ! »

Flora : « Pour le marlin, je préfère tout autant qu’il ait réussi à casser la ligne, avec les photos horribles de pêcheurs blessés que j’ai vues sur internet ! »

Ben : « Et pour les oiseaux que tu pêches Aurélien, tu n’as toujours pas trouvé de recette ? C’est pour ça que tu les relâches ? »

… Un nouveau verre de punch coco … à ce rythme, il va falloir retourner à Mindelo reprendre une bouteille.

Ben : « Pour en revenir aux repas, c’était des moments très conviviaux : la nuit tombait, on sortait un peu de musique que l’on écoutait ensemble, Erell chantonnait Roger Cageot et les premières étoiles commençaient à apparaître, laissant un étrange sentiment que la grandeur de l’océan que l’on peut percevoir pendant la journée disparaissait, se limitant à quelques mètres autour du bateau… »

Flora : « Et vous partiez tous dormir, me laissant le premier quart… »

Ben : « Ne te plains pas ! Tu avais généralement la lune qui éclairait l’océan alors qu’elle devait avoir terminé son quart pendant le mien… Bien que lorsque le ciel était dégagé, le quart à observer les étoiles puis le lever du soleil avait un petit quelque chose de magique. Se donner le temps de contempler le lever puis le coucher du soleil dans la même journée, ça change de mon quotidien parisien où je ne prends pas le temps d’en observer peut-être même un par mois. »

« Les quarts de nuits… Finalement ils ont été assez tranquilles ! Le premier, c’était juste pour me mettre dans le bain ! »

Flora : « Quelle idée aussi de laisser le génois tangonné pendant la nuit ! »

Ben : « Oui, la scène du réveil pendant le quart d’Aurélien était au final assez comique ! Je sors dans le cockpit pour y retrouver Flora à la manoeuvre, abritée sous la capote pour échapper au bombardement de poissons-volants que nous subissons. Il vient de faire sa première victime : Aurélien vient d’en prendre un en pleine tête ! Deux autres viennent de tomber à mes pieds. Entre un changement de voile d’avant et 2 empannages non maîtrisés, nous voilà à essayer de sauver ces fous de poissons-volants attirés inexorablement pas la lumière du pont. »

Flora : « Il y a eu aussi les quarts de nuit au près après le passage du pot-au-noir. Ca tapait grave dans les vagues ! »

Ben : « Oui, c’est là que j’ai découvert ton nouveau profil : être à l’affût de tous les bruits suspects… Broum !! « C’est quoi ce bruit ?? » et moi dans ma couchette, après avoir décolé de quelques centimètres alors que le bateau venait de claquer de tout son flan sur une vague, je me disais : « il y a eu les 3 casseroles dans le placard, l’ensemble des couverts, tous les livres de la cabine arrière, et la pastèque dans le coffre, ca te va Flora ? » en imaginant ta réponse « n’empêche, demain il faut qu’on inspecte, hein mon No ? ». Ces quarts, ce n’étaient pas les plus agréables, je m’en serais bien passé ! »

Aurélien : « Ce n’est pas ce que tu as fait en partie sous prétexte d’être malade ? »

Ben : « Hormis ces deux épisodes, les quarts de nuits resteront un bon souvenir. »

Flora : « Mais c’est que tu commences à avoir de la matière pour ton article. En cherchant un peu, je suis sûre que tu vas trouver encore deux ou trois sujets à aborder. »

Ben : « Attends, je crois qu’un paragraphe sur nos tenues vestimentaires pendant la traversée va être un passage obligé. Entre les quarts de nuit en short sur le pont et Aurélien avec la collection printemps/été 2017 de Moitessier, à savoir les crocs, son plus beau caleçon et la brassière de sécurité pour aller faire les manoeuvres au pied de mât, il fallait voir ça ! »

Flora : « Surtout qu’il n’a pas été le seul à s’adonner à ce type d’accoutrement, les crocs en moins, n’est-ce pas Ben ? »

Ben : « Les filles aussi. Heureusement, tu n’y as pas succombé, sauf une fois dans le pot-au-noir. »

Flora : « Oui, mais ça ne compte pas, c’était pour la douche !! »

Ben: « Ah ! La douche ! Après une semaine de soleil cognant, l’arrivée tant redoutée dans le pot-au-noir s’est faite par une bonne pluie. Je me souviens de notre euphorie à tous les trois, dans le cockpit, à se rincer les cheveux, se frotter d’eau fraîche… »

Aurélien : « Et de salir le pont avec ses kilos de peaux mortes, n’est-ce pas Ben ? A ton retour, un bon pilling de la peau s’impose ! »

Ben: « Ce pot-au-noir, on s’en faisait toute une histoire, mais c’était presque trop simple ! »

Aurélien : « Tu pourras te la pêter sur Virtual Regata au prochain Vendée Globe : « Le pot-au-noir, c’est juste un mythe, lorsque je l’ai traversé, c’était juste l’occasion de prendre une bonne douche » ! Ah ! Ah ! Ah ! »

Flora : « Par contre, évite de te la pêter sur les deux jours qui ont suivi… Je te rappelle que j’ai dû assurer la vacation à ta place le jour suivant. »

Aurélien : « Les vacations !! Tous les jours à 17h, 20h en France, on voyait bizarrement Ben retrouver le sourire, limite il allait se refaire une beauté pour appeler Sandra : « Allo ma puce, c’est moi ! Ca va bien, la mer est plutôt calme, tout va bien pour le moment » et toutes les variantes associées. »

Ben : « C’était aussi l’occasion de chercher quoi raconter dans notre tweet du jour. »

Flora : « Ah ces navigateurs, ce n’est plus ce que c’était ! Même perdus au milieu de l’Altantique, on a trouvé le moyen de rester connectés en permanence… Ce n’est pas Moitessier qui aurait fait ça »

Ben : « On a déjà hérité de son style vestimentaire, laisse-nous au moins innover un peu. La prochaine innovation, mettre sur instagram la photo de la tenue d’Aurélien pendant ses quarts. Je vais me pencher là-dessus pour votre traversée retour ! »

Flora : « On n’en est pas encore là ! »

Ben : « C’est vrai : avec le téléphone satellite, on galérait pour récupérer la météo. On a même activé le système MWM, alias Mamilo Weather Message pour cela ! Et les mails, ce n’est pas encore ça. »

Aurélien : « Pourtant, on a bien reçu les mails de Vivian et Christiane qu’on a peut-être mis 15 minutes à récupérer, mais autant de temps à les lire, ça nous a fait passer un bon moment. »

Aurélien se ressert un verre de Champagne.

Aurélien : « Au passage, sympa ce petit Champagne que tu avais prévu pour le passage de l’équateur. »

Ben : « L’équateur, c’était également un bon souvenir, je dois l’avouer. Je n’étais presque plus malade ! J’ai même pu en profiter avec vous. »

Aurélien : « Je veux pas dire, mais on a quand même raté l’occasion de faire la plus grande expérience de tous les temps ! »

Flora : « Ah bon ? Laquelle ? »

Ben : « Oui, on a oublié de vider l’évier ! »

Aurélien : « Et ainsi de répondre au direct au grand mystère : dans quel sens tourne l’eau dans l’évier au niveau de l’équateur ! C’est Nannie qui va être déçue. »

Flora : « Ah les frères Ratti, faites attention, avec l’âge vous commencez à ressembler à Fred et Jammy. Pour revenir à ton article, après la partie style « C’est pas sorcier ! », je sens que tu vas nous faire une partie 30 millions d’amis… Faut que tu nous parles des oiseaux, des poissons-volants, des dauphins… »

Mélisse : « Oui, c’était vraiment un spectacle grandiose lorsqu’on a vu les dauphins ! Ils étaient petits mais il y en avait plein et ils sautaient super haut et super loin. »

Ben : « Et avec les bancs de poissons-volants qui sautaient autour du bateau, on se serait cru dans un poissonnerie. »

Flora : « Tu veux parler de l’odeur de poisson à leur passage ? »

Erell : « Oui, ca ne sentait pas bon quand il y avait des poissons-volants à côté du bateau. »

Flora : « Par contre, c’était plutôt impressionnant de voir les oiseaux les choper au vol ou les autres poissons sauter hors de l’eau pour les attraper. »

Aurélien : « En parlant des oiseaux, on en a quand même vu tout au long de la traversée. Je ne pensais pas qu’il y en aurait au milieu de l’Atlantique. »

Mélisse : « On a vu plein de puffins cendrés, comme ceux qui viennent nicher à Selvagem Grande. »

Ben : « Oui, et le dernier jour, je me souviens lors de la fin de quart, la nuée d’oiseaux qui semblaient nous souhaiter la bienvenue. »

« Et puis un moment je lance « frère Aurélien, ne vois-tu rien venir ? », Aurélien scrutant l’horizon répondant : « Terre ! Terre ! ». Un petit sentiment d’exaltation collectif d’apercevoir une terre après ces jours en mer à ne voir que la mer, l’océan, les vagues, et encore la mer. »

Flora :  » Et voilà, tu commences à en avoir du contenu pour ton article… il va maintenant falloir se mettre à la rédaction, hein, le Ben ! »

Ben : « Vu que c’est mon dernier soir, je te propose de l’écrire à mon retour et de vous l’envoyer par la suite… non ? » (NDLR : 😉 Petit clin d’oeil à qui sait…)

Benjamin.

Et voilà ! Il était temps de le finir, cet article

Et pour ceux qui restent sceptiques devant les élucubrations d’un équipage éméché, voici la preuve en images que tout ceci est véridique ! Avec en prime le récit de notre escale à Fernando de Noronha et de la dernière étape de la transat jusqu’à Salvador.

Aurélien

31 réponses

  1. Vignes Charles
    | Répondre

    Bravo pour ce magnifique reportage et ces vidéos et photos plus que sympas ! Merci de nous faire partager ces bons .. et « moins bons moments » ! Dur, dur .. n’est-ce pas Benjamin !
    Une seule petite déception .. dans quel sens tourne l’eau d’un évier qui se vide au passage de l’équateur ?? J’attendais la réponse avec impatience ! Ce sera pour le prochain passage ! N’oubliez pas !
    Peut-être auriez vous pu le voir en vous servant le Champagne à ce moment fatidique ? Mais bon, il va falloir que j’interroge Fred et Jammy, si je les retrouve !
    Continuez de nous tenir informés de vos pérégrinations ! Bises affectueuses à tous !

  2. Vignes Charles
    | Répondre

    continuar a fazer-nos partilhar a sua viagem maravilhosa!

  3. Vignes Charles
    | Répondre

    C’est dur le portugais pour un néophyte !

  4. Ben, Sandra & Ella
    | Répondre

    Ella : « La vidéo est très jolie, je l’ai beaucoup aimée. merci Erell et Mélisse. J’ai vu papa sur le bateau mais j’aimais trop quand Aurélien a pris les vidéos de poissons, et surtout la tortue mais j’ai pas aimé le requin. J’ai bien aimé les masques de Erell et Mélisse. C’était rigolo quand vous avez filmé à l’envers. »

    Sandra: « Quand je pense que je me suis inquiétée pendant 2 semaines alors qu’en fait c’était Copacabana sur le bateau: le soleil, la mer, Saturday Night Fever tous les soirs (même si je suis un peu dubitative sur Roger Cageot…), restaurant 3 étoiles, les beaux gosses en slip, des petites naïades en paréo, et Flora qui a enfin réussi à prendre une douche avec Ben après tant de tentatives désespérées à terre!!!! Il aura fallu attendre le milieu de l’atlantique :-). Petit moment d’émotion quand vous avez passé l’équateur, c’est vrai que ça m’a fait rêver. Et alors les vidéos sous l’eau des poissons sont magiques, avec la musique, un petit moment de poésie, de quoi me réconcilier avec les documentaires marins »

    Ben: « Super de découvrir la vidéo. Ca fait remonter tout plein de bon moment, les soirées endiablés de Penn Gwen, les cabanes des filles, la popote du Cap’tain No, la douche avec la Flo :), et nos escapes à Fernando de Noronha avec nos plongés… et pour la suite, pas mécontent de mon petit tour à Rio. Si je ne vous avais pas « laché » à Fernando, je sens que Flora m’aurait harcelé à chaque averse pour prendre une douche, et vu le nombre d’averses que vous avez eu, je n’ose imaginer! »

    Sandra: « C’est bon le punch coco, ma Flo ? »

  5. Edith
    | Répondre

    Alors là, je n’ai que des superlatifs!!! Trop bien, ce récit de la traversée, impression (et surtout envie!) d’être avec vous, tellement c’est vivant!!
    Je crois que j’aurais sûrement eu, comme Ben,un sacré mal de mer, moi aussi, par contre, je me serais accrochée ,
    aussi comme lui pour manger les bons petits plats et boire les bonnes bouteilles!!
    Et puis, le film, carrément pro!! Mélisse et Erell, on osera plus vous amener à l’aquarium près de chez nous, après ce que vous avez découvert!!
    J’imagine que les gratte-ciel de Salvador doivent vous changer des habitations de Cap vert!!
    Alors, comment se passe à présent la vie brésilienne?
    Des bisous volants (comme les poissons!)

  6. Mamilo
    | Répondre

    La classe, les deux frères !
    Ma frustration n’aura donc que peu duré ! Allez-vous faire breveter le MWM, si oui, aurai-je droit à des royalties ?Amusant de découvrir la vraie traversée, bien différente de celle vécue à travers les cartes météo !
    J’ai mis quelque temps à comprendre ce que pouvaient être les fameux crocs d’Aurélien … Rien à voir avec la dentition : après quelques recherches, j’ai supposé qu’il devait s’agir des superbes objets chaussants (interdits habituellement sur Penn Gwen … ).
    Merci pour cet article, Benjamin, qui explique bien, entre deux apéros, ce qui se passait sur le bateau pendant que nous nous inquiétions. ( A propos, certains vous ont vus allant vers l’Est, en vous situant au Sud du Sierra Leone, d’après un point accompagnant un message du tracker ! ).
    Et un grand bravo pour le magnifique montage vidéo, Aurélien et Flora …

    • Laurence alias Mamilo
      | Répondre

      Quand on cliquait sur le lien du message, le tracker vous situait près de l’Afrique, vous dirigeant vers le Nord (et non vers l’ESt) , en fait toutes les données étaient initialisées à zéro ( latitude, longitude et direction !!!).

  7. Marc
    | Répondre

    La video est super chouette.
    Vous avez vraiment raison de faire ça sur 2 deux ans.
    Nous on est déjà sur le retour et on aurait aimer rester au chaud un peu plus longtemps.
    Bisous.
    Marc (cocodelo)

  8. Ioda
    | Répondre

    La video est super chouette.
    Vous avez vraiment raison de faire ça sur 2 deux ans.
    Nous on est déjà sur le retour et on aurait aimer rester au chaud un peu plus longtemps.
    hi hi hi
    Non, mais c’est vrai de vrai, c’est tout pareil pour nous !!!!
    Gros bisous, depuis l’eau glaciale des Açores.
    IODA
    PS : il y a moins d’immeubles en Bretagne.

  9. Manou
    | Répondre

    Alors là Ben, tu as effectivement bien complété (euphémisme) ton précédent article ! Je l’avais trouvé un peu trop discret et élusif, mais ta réponse me laissait espérer une suite que j’attendais donc avec impatience, elle est total satisfaisante 😉 ! Merci de ces détails vivants et réalistes, rigolos et sensibles (si ! si !) qui nous plongent dans votre quotidien de traversée. C’est pas rien !
    Bravo à tout le monde en tout cas pour avoir mené la route avec courage et détermination, bravo pour la vidéo et son magique épisode sous-marin, choix de la bande-son toujours bien en phase, et on vous voit sous les alizés ou dans la houle, à l’intérieur ou dans le cockpit, dans toutes vos activités (quelques coups de soleil, si je ne m’abuse ? ou bien c’est l’alcool des apéros et du passage de ligne ?), ça fait bien plaisir.
    Benjamin, je vois que les masques de plongée dans tes valises, ça valait le coup, c’est quasiment une pub, ils devraient te rembourser chez Decath’ et sponsoriser Penn Gwen par la même occasion 😉
    Mes puces, ça devait drôlement être joli sous l’eau, je suis contente pour vous. Vous êtes très fortes de faire vos devoirs dans le bateau, je ne sais pas si j’y arriverais. Et puis je vois qu’Erell, tu portes la robe que j’avais cousue pour Mélisse, c’est cool, ça me fait plaisir, le tissu, je l’avais acheté à Dakar, et le tailleur m’avait fait un ensemble taill’bass avec.
    Ma Flo, notre Au, bravo pour tout. Je vois que vos bateaux-copains vous suivent de près, enfin de loin, salutations à tous les braves navigateurs !

  10. Manou
    | Répondre

    Et à propos, bravo aussi pour le filet à légumes et à fruits sur le portique ! Il a dû bien compléter l’installation intérieure, vous deviez être contents. En plus avec les vagues, directement salées, les provisions 😉 Au début de la vidéo il est bien plein, à la fin on le voit vide… ça m’a fait rire. Re-bises.

  11. Christiane
    | Répondre

    Je vois que l’AIS est de nouveau en fonction… Vous prévoyez de bouger ? Ce soir je ne bouge pas de la maison, on se skype ? Bisous

    • auflo
      | Répondre

      Et oui, d’une part le site internet que j’utilisais (vesselfinder) dans la page « où sommes-nous » ne couvrait pas au-delà des Cannaries apparemment. Et d’autre part le cable de mon antenne faisait des siennes depuis la fin de la transat. Un changement de site internet (marinetraffic) et un peu de soudure plus tard, hop ça remarche ! Et bravo Christiane qui remarque le changement en 3h… y’en a qui suivent !
      Aurélien

    • auflo
      | Répondre

      Et non, on ne bouge pas encore, c’est qu’on a encore 5 cours de capoiera ! On écrira sur twitter quand on partira de Salvador…

  12. Christiane
    | Répondre

    Bravo pour le programme de CE1 bientôt terminé, ça va être les vacances ou bien les féroces prof du bord vont immédiatement aborder le programme de CE2 ? Si c’est ça ma Mélisse, fais-moi un mail, je le transférerai au syndicat des Elèves ! Bravo aussi pour la capoeira, le Brésil c’est judicieux pour commencer, plutôt que le badminton 😉 et ça permet sans doute d’éliminer les calories du poulet yassa et du fondant au chocolat des cuisinières de bord. Re-bisous.

  13. Manou
    | Répondre

    Mais où courge ? Dans quelle étagère ? ça doit être les effets de la canicule (elle a bon dos celle-là). Voilà que je t’ai fait reculer d’un an, ma Mélisse : CE2 et CM1, voilà ce qu’il fallait dire ! Excuse-moi bien, tu dois te dire que mon cerveau a trop chauffé et qu’il a fondu comme une glace au soleil… Bisous.

  14. Armel et Vincent
    | Répondre

    Merci pour ce très sympathique reportage et cette superbe video! Ça assure! On a un peu l’impression d’être avec vous… On s’imagine en vacances parmi les dauphins, les poissons et tortues de mer… Mince j’ai le mal de mer maintenant …Heureusement demain boulot!

  15. dubreuil gérard
    | Répondre

    C’est vrai que c’est du réaliste et du poétique , en même temps! On s’y croit , avec vous! Belle vidéo, vous faites de la concurrence à Cousteau , en plus sympa. Et beau reportage sur la traversée , dans les langueurs océanes ( et de l’alcool), cela donne envie de vous rejoindre …bientôt!
    Vu de la mer le Nouveau Monde est impressionnant , que de buildings sur cette côte, ce n’est donc pas l’apanage de New-York !Quel bonheur que d’approcher de Salvador , du Brésil sur le bateau , un privilège.
    A bientôt. Je vous embrasse .
    Grand-père.

  16. jason
    | Répondre

    Chapeau la famille Crusoé !!! Félicitations !!
    Ca à l’air bien sympa votre petite traversée du lac Léman, j’ai suivi vos pérégrinations, et ca donne vraiment envie de partir visiter la Suisse 😉
    Bon courage pour vos prochaines étapes, et Amusez vous bien.

    Grosses bises à toute la famille

    Jason

  17. valentine
    | Répondre

    Elle était géniale votre vidéo! Mam Chris nous a raconter que Benjamin et Mélisse sont allés nager dans la mer et Mélisse soudain s’est mise à nager très vite vers le bateau parce qu’il y avait un requin qui nageait autour de Benjamin. Et Benjamin n’a pas vu le requin sans ses lunettes. J’ai hâte que vous lisiez mon commentaire. Vous me manquer très beaucoup. J’ai hâte de vous revoir même si c’est dans deux ans. Juliette a beaucoup grandit et moi maintenant j’ai 6 ans. Je regarde tout le temps vos vidéos et elle sont extra géniale. C ‘étais très jolie ce que vous avez filmer et moi j’ai une copine qui s’appelle Romy et un jour elle était en vacance il y avait des dauphins dans la mer, toute sa famille est allée se baigner, ma copine a sauter dans l’eau et a atterrit sur le dauphin et a nager avec le dauphin. Je vous ferais pleins d’autres commentaires. Bisous. Valentine 🙂 🙂

    • auflo
      | Répondre

      Merci de nous avoir écrit un long commentaire, ça nous fait très plaisir ! Nous aussi on a hâte de te revoir. C’est dans un an qu’on se revoit, et encore moins si tu viens sur le bateau. Gros gros bisous. Mélisse et Erell

  18. Annick Lafond
    | Répondre

    Bravo, bravo, bravo à vous 4.
    moi je suis toujours aussi baba devant ce mode de locomotion!!!! je suis plus comme mamie Claude ( hi hi hi )
    la vidéo S U P E R
    Bisous et bon vent.

  19. auflo
    | Répondre

    Merci à vous tous pour ces longs et chouettes commentaires ! Ça nous fait toujours autant plaisir et, même si nous ne répondons pas à tous, nous pensons à chacun d’entre vous.

  20. xavier
    | Répondre

    Hello !
    Bien cool ce récit ! Ca m’a bien faire rire mais aussi rêver …
    Mention spéciale pour le [ « n’empêche, demain il faut qu’on inspecte, hein mon No ? »]qu’il me semble avoir entendu plusieurs fois…
    La vidéo est vraiment sympa … Merci pour les témoignages de chacun…
    Vous êtes descendus vers le Brésil comme des flèches… J’ai failli rater votre arrivée. Finalement plus courte que prévu cette transat ?
    Des bises à vous 4 et des « spéciales » aux filles …
    Une question : chez vous aussi ce sera les vacances scolaires ?
    Re bises
    Xav

    • auflo
      | Répondre

      Ha ha, visiblement cette question en taraude plusieurs : va-t-on continuer l’école 7/7 365/365 ? Eh bien, on va terminer le programme de français de CE2 (c’est en bonne voie) et après, vacances jusque fin août (mais je m’autoriserai quelques révisions de temps en temps pour commencer le CM1 efficacement). Quant à Erell, je pense qu’on n’est pas en retard, mais c’est plus difficile à évaluer vu que je n’ai pas trouvé de « fichiers de l’élève » de maternelle et que j’alterne entre plusieurs supports de maternelle et de CP. Si les instits ont des remarques/conseils sur ce que je viens de dire, ne pas hésiter !

  21. Edith
    | Répondre

    Et oui, on suit de près la scolarité des pépètes! Mais on est déjà sûres d’une chose, c’est qu’elles seront incollables sur divers sujets, cultures du monde, us et coutumes locales, nourriture et boissons de différents pays, danses et musiques venues d’ailleurs!!! Vents et marées, poissons des profondeurs, et j’en passe et des plus dures encore!!!
    Trop bien, l’école de la vie!
    Cà fait l’admiration de tous nos amis, qui se tiennent au courant du QI de mes petites nièces!!!!

    On attend la suite, entre deux capoïera!!
    Des bisous, à vous. Vous êtes seuls en ce moment, ou avec des invités?

  22. francis ratti
    | Répondre

    quel regal , votre site ! – quand on est ds la grisaille – – – vite des nouvelles de penn gwenn
    traversée l atlantique : on suivait votre avancée avec AIS + les nouvelles de sandra * * * * ! vous avez traverse tres vite – – et bien , sauf apres le depart de ben mais toujours tres rapide – et on ne parle pas de la video – – SUPER !les masques remarquables ; les images sous l ‘ eau , et les merveilleuses petites sirenes !on en a plein les yeux , merci merci de partager tout ça avec nous ! comment se passe l ‘ arrivée dans une si grande ville , passer d ‘ un univers à un autre ? vous avez du examiné le bateau a fond , le greement ne vous a posé aucun probleme tout au long ? – – — – lundi , ce sera l ‘ anniversaire de flora fêter ses 40 ans dans l ‘ hemisphere sud et au debut des vacances du CE2 bravo ! ! ! ! !!nous penserons tres fort à vous : quel chemin parcouru depuis la fête de l ‘ an dernier Bretagne – Salvador ! ! ! ! ça fait combien de miles ? et combien de rencontres, de decouvertes ? Que l ‘ année prochaine vous soit aussi riche et merveilleuse
    nous vous embrassons si tendrement

  23. Christiane
    | Répondre

    Hé, vous avez bougé ! Où allez-vous ? Bisous…

  24. IA ORANA
    | Répondre

    Bravo bravo bravo, félicitations pour cette traversée! Vous êtes trop forts, particulièrement Mélisse et Erell pour avoir réussi cet exploit si jeunes 🙂
    Des gros bisous de Martinique

    • Manou
      | Répondre

      Ho, Ia Orana, vous vous gaussez là si je ne m’abuse ! Alors ça va pour vous ? Quels sont les projets ensuite ? Les enfants sont-ils allés à l’école à la Martinique ? Bisous, continuez bien 😉

  25. Ariane
    | Répondre

    Génial cette vidéo, je l’avais ratée. C’est tout de même assez incroyable tout ce que vous vivez ! Bravo à vous 2, aux filles, à Benjamin. Mélisse et Erell auront tellement de choses à nous raconter et à raconter aux cousins ! J’adore aussi les images sous l’eau avec cette musique si parfaitement adaptée. On a presque l’impression d’être à vos côtés. Bravo, de grosses bises, Ariane

Répondre