La capoeira

with 15 commentaires

On est au Brésil depuis un mois, à Salvador da Bahia. Bahia, ça veut dire « la baie ». C’est parce que c’est à l’entrée de la Baie de Tous les Saints. C’est une grande ville et c’était la capitale du Brésil il y a longtemps, au temps de l’esclavage. Les colons portugais allaient chercher des esclaves en Afrique pour récolter la canne à sucre et le cacao qui étaient cultivés dans cette région du Brésil.

Le Pelourinho, centre historique de Salvador

Salvador, c’est aussi la capitale de la capoeira alors on en a fait ! La capoeira, ça a été inventé par les anciens esclaves. C’est un peu de la danse, de la musique et un sport de combat. Ils apprenaient à se battre en faisant croire que c’était de la danse. Mais c’était quand même interdit par leurs maîtres. Après l’esclavage, c’était les voyous qui en faisaient dans la rue pour se battre. Depuis Mestre Bimba, les brésiliens ont commencé à apprendre ça dans des écoles et maintenant ils sont fiers de la capoeira, c’est un symbole du Brésil. Mestre Bimba, c’est le premier maître qui a fait une école de capoeira. C’était il y a 70 ans à Salvador da Bahia. Son école, elle existe toujours et on y est allé pour apprendre la capoeira. Et on a vu la fête des 70 ans de l’école.

Tous les 4 à l’« Associação de Capoeira Mestre Bimba »

NDLR : A Salvador dans les années 30, Mestre Bimba fait évoluer la capoeira en créant la « Capoeira Regional ». Il veut éviter que la capoeira ne se marginalise et ne soit uniquement pratiquée dans des spectacles folkloriques pour touristes. Il y intègre des éléments d’autres arts martiaux, structure son apprentissage et lui donne une respectabilité avec des académies qui l’enseignent aux classes aisées. Le président Vargas reconnait son travail et la capoeira, longtemps combattue par le pouvoir, devient un sport national. Le courant opposé, incarné par Mestre Pastinha, a alors fondé des écoles de « Capoeira Angola » qui se veulent plus proches de la capoeira traditionnelle.

Pour les 70 ans de l’association, rencontre improvisée entre les écoles « Regional » et « Angola »

Les gens, pour faire la capoeira, ils font une roda (une ronde). Autour, ils font de la musique avec le berimbau (un instrument avec une seule corde), le pendeiro (un tambourin), et l’agogo (une sorte de cloche). Et ils chantent.

Les musiciens

A l’intérieur de la roda, ils sont deux et on dit qu’ils « jouent ». Ils se donnent des coups de pieds, ils esquivent et ils font des acrobaties sur le rythme donné par le berimbau. Quand on se donne des coups, il ne faut pas se faire mal. Il faut toujours que le coup soit esquivé. Le pas de base ça s’appelle la « ginga ». Quand on met un pied derrière, la main du même côté se met devant le menton pour se protéger. Après on change, l’autre pied se met derrière et l’autre main se met devant.

J’ai pris 10 leçons. J’ai un peu appris à faire la roue, des coups de pied qui tournent (armada), des coups de pied tout droit (benção), des coups de pieds de côté (martelo), des coups de pieds en arc de cercle (meia lua de frente, queixada). Et j’ai appris les parades qui vont avec (esquiva, cocorinha, negativa).

C’est compliqué parce qu’il faut faire plein de mouvements les uns après les autres. Il faut bien regarder les autres pour faire l’esquive au bon moment. Et aussi il faut vite se baisser et se relever tout le temps, c’est fatiguant. Il faut être souple et avoir de l’équilibre. Alors je faisais des exercices comme le pont et le poirier. On faisait des courses de brouette, Mélisse et moi on gagnait contre papa et maman.

A la fête, ils ont aussi fait une danse rigolote, ça s’appelle la Samba de Roda.


Erell (et Aurélien)

15 réponses

  1. Manou
    | Répondre

    Emue de voir mes louloutes « jouer » dans la roda ! et nous apprendre autant de choses aussi. Mon commentaire précédent a sauté dans les culs-de-sac d’internet, donc si vous le retrouvez sucrez celui-ci 😉
    Franchement mes chéries ça m’a fait pleurer de vous voir faire de la capoeira avec ce sérieux.
    Hier, 2ème journée de Festina Lente à Audierne. Un numéro très sympa de beat-box avec Julien et Nasser, et les acrobaties dans les mâts de Djellali, carrément plus élaborées, avec plus d’artistes en jeu, vraiment ils évoluent sans cesse, ils ne rouillent pas sur des redites, c’est passionnant. Aujourd’hui ils partent pour Belle-Ile. Leurs artistes invités étaient bien aussi, bonne ambiance.
    Je vous fais de gros gros bisous en espérant que le commentaire parte cette fois-ci !

  2. Manou
    | Répondre

    Emue de voir mes louloutes « jouer » dans la roda ! et nous apprendre autant de choses aussi. Mon commentaire précédent a sauté dans les culs-de-sac d’internet, donc si vous le retrouvez sucrez celui-ci 😉
    Franchement mes chéries ça m’a fait pleurer de vous voir faire de la capoeira avec ce sérieux.
    Hier, 2ème journée de Festina Lente à Audierne. Un numéro très sympa de beat-box avec Julien et Nasser, et les acrobaties dans les mâts de Djellali, carrément plus élaborées, avec plus d’artistes en jeu, vraiment ils évoluent sans cesse, ils ne rouillent pas sur des redites, c’est passionnant. Aujourd’hui ils partent pour Belle-Ile. Leurs artistes invités étaient bien aussi, bonne ambiance.
    Je vous fais de gros gros bisous en espérant que le commentaire parte cette fois-ci !

  3. Edith
    | Répondre

    Hello,
    me voilà épuisée après cette séance de capoeira! Et surtout, félicitations aux apprenti e s , grand et petites! trop chouette de vous voir bouger si bien, et, intégrer les rythmes de ce sport/danse!! Bon, j’attends la séquence où l’on verra évoluer Flora, qui je pense, filmait la scène!!mais n’a sûrement pas demandé son reste pour danser!! Je risquerais pas de m’y coller, à cet apprentissage!
    Superbes, les photos vues sur twitter, j’attends la version album!!
    Et pleins de bisous à vous quatre!

  4. MARTIN et OSCAR
    | Répondre

    Coucou c’est Martin et Oscar!

    Erell je t’aime bien , j’aimerais aller avec toi!Tu sais avec Martin ont a fait aussi de la capoeira!J’ai bien aimé te voir en faire, vous en faites bien!On pourra en faire quand tu reviendras. Bisous Oscar

    Erell, c’est bien de te voir!Tu fais bien la capoeira et aussi Mélisse. Je te fais plein de bisous, je pense à toi. Bientôt, on part en vacances, en Normandie et après à Quimper et à Fouesnant!Martin

  5. frederique
    | Répondre

    C’est super ca! J’adore la capoeira, c’est un sport tellement complet. Merci pour les infos sur les origines, tres instructifs. Bisous a tous.

  6. Armel et Vincent
    | Répondre

    La classe, vous assurez!!! Flora à toi!

    • auflo
      | Répondre

      Bah, j’ai aussi fait les cours mais personne ne m’a filmée 🙁 c’est pourtant pas faute d’avoir demandé…

  7. francis ratti
    | Répondre

    la capoeira c  » est super ! bravo erell , et bravo melisse ! vous voila de vraies bresiliennes – – – et flora ? on voit aurelien mais je pense que tu t ‘ amuses autant -comment vous debrouillez vous en bresilien ?

  8. Max
    | Répondre

    hello Flo …
    pour la danceuse emerite que tu es ca ne doit pas poser de problemes …. !
    dis moi … quand reponds tu aux mails ??
    bisous a vous 4 ..

    big Max

  9. Edith
    | Répondre

    Hello,

    Gérard! Une baleine! Que d’événements réjouissants!
    Nous attendons avec impatience le récit du nouvel arrivant, qui échappe, si j’ai bien compris , à la fonction de maître des écoles, vacances oblige!!
    Belle continuation des ballades brésiliennes, à quand les photos!
    Bisous à vous 5

  10. anne
    | Répondre

    apprenez la samba maintenant ! vous nous donnerez des cours au retour 🙂
    et vive les vacances les filles ! profitez en .
    Bisous à tous

  11. Chris
    | Répondre

    Je suis triste que vous ne mettiez plus l’AIS ou un petit coup de tracker, parce que je ne vois pas où vous êtes, ça me fait bien plaisir d’habitude d’imaginer les endroits où vous vous posez, et aussi les voir en agrandissant les cartes, en les mettant sous forme photo je peux explorer un peu les environs !

    • auflo
      | Répondre

      L’AIS est mis mais ne doit pas toujours être capté… On ne fait pas de track mais on fait des tweets (avec le nom des endroits où on est). On est déjà vachement connectés dis !

  12. ioda
    | Répondre

    Super, le cours de Capoeira. Vous n’arrêtez pas les nouvelles expériences !
    La bise depuis le continent (français ;-))

  13. Mamilo
    | Répondre

    Bravo pour ces démonstrations ! (Il ne manquait que Flora qui était derrière la caméra ).
    J’ai montré la vidéo à Grace et ai découvert que son fils donnait des cours de Capoeira à Troyes (voir le site http://www.capoeiratroyes.com/).
    Bisous à tous.

Répondre