Les tortues de Fuerteventura

with 8 commentaires

Aujourd’hui je vais vous parler des tortues, parce que j’en ai vues à Fuerteventura.

img_2019

La tortue que j’ai vue, c’est la tortue Caouanne. C’est celle qu’on voit le plus souvent dans la mer. Elle est un peu marron avec des plaques sur la carapace. Elle est grosse : elle fait à peu près ma taille. Elle nage avec ses pattes de devant qui sont longues et fines. Et aussi on m’a dit qu’il ne faut pas se faire mordre car elle mord très fort.

img_2020

Quand on arrivait aux îles Selvagens, on a vu une tortue qui flottait. Elle se bronzait au soleil comme elle aime bien faire.

Les seuls qui mangent les mamans tortues, ce sont les requins. Parce que les autres ils ne sont pas assez forts pour casser la carapace de la tortue.

Pour pondre les œufs, les mamans tortues vont à la plage où elles sont nées. Elles creusent, elles creusent, elles creusent. Elles mettent beaucoup d’œufs dans le trou : 100. Après elles les recouvrent de sable et elles repartent dans la mer.

Après, quand les bébés tortues sont assez grands pour sortir de l’oeuf, ils vont dans la mer. C’est très très dangereux parce que les oiseaux mangent les bébés tortues quand ils sont nés.

Les œufs de tortue de Fuerteventura, ils ne sont pas venus comme d’habitude. C’est des gens qui les ont ramenés du Cap Vert pour qu’elles aient un deuxième lieu de reproduction de ce côté de l’Atlantique. Là où on saura s’ils ont vraiment fait une nouvelle maison pour les tortues, c’est si dans vingt ans, les tortues vont revenir sur la même plage pour faire leurs bébés. On est allés sur cette plage.

img_2027

la plage de Cofete

Si on fait tout ça pour les protéger, c’est parce que c’est une espèce menacée de disparaître. Elles peuvent disparaître si elles n’ont plus d’endroit pour faire des œufs (si leur plage devient sale ou s’il y a des hôtels dessus). Et aussi, il ne faut pas mettre de plastique dans la mer sinon elles peuvent mourir en confondant les méduses qu’elles mangent et le plastique. Et elles peuvent se prendre dans le filet des pêcheurs, elles ne peuvent plus respirer et elles meurent. Et comme elle aime bien flotter sur l’eau, parfois il y a des gros bateaux qui leur rentrent dedans.

Le centre qu’on a visité, c’est celui qui a ramené les œufs ici. Et ils s’occupent de soigner les tortues qui sont blessées.

Erell

Et voici l’album-photo de Fuerteventura concocté par Mélisse.

8 réponses

  1. Anne
    | Répondre

    Romain avait été à Fuerteventura avec Delphine, mais il ne m’a pas raconté toutes ces histoires de tortues . Peut être qu’ils n’étaient pas sur la bonne plage . Gros bisous

  2. Monique Neyret
    | Répondre

    Tu devais être contente de voir ces grosses tortues, quand on était petit, on en avait une dans le jardin chez Papou et Mamy, mais elle était microscopique à côté !
    À midi avec Edith et Bernard on a déjeuné avec ta Manou, elle prépare toutes ses affaires pour vous rejoindre, elle est trop contente!
    Bisous à tous

  3. Manou
    | Répondre

    Super article une fois de plus ! Bravo mon Erell. Flora te dira, on a eu des tortues (4) à la maison, mais heureusement carrément plus petites, sauf que quand même à la fin elles devenaient trop grosses et je les ai confiées à des gens qui collectionnaient les tortues dans un étang, pour qu’elles soient dans la vraie nature. Vous savez quoi les filles ? j’ai imprimé tous les articles du blog et puis quelques photos (en noir et blanc parce que mon imprimante se débrouille mal avec les couleurs), je les ai tous rangés dans un classeur plastique (de 100 pochettes, donc ça fait 200 pages – et je suis bien sûre qu’à la fin il y aura plusieurs classeurs plastique !), et je l’ai envoyé à Mamy Claude. Elle l’a reçu aujourd’hui, elle a laissé un message sur mon téléphone pour me dire combien elle était super-contente, combien c’est intéressant, alors je l’ai appelée, elle m’a dit qu’elle en avait oublié de manger son dessert ce midi. Elle m’a dit aussi que dorénavant lorsqu’elle ira voir la mer, elle vous imaginera bien mieux, elle pourra mieux penser à vous avec tout ce que vous écrivez. Elle attend la suite avec impatience (comme tout le monde d’ailleurs ;-)) C’est top non ? Je suis bien contente aussi. GROS GROS BISOUS.

  4. Mamilo
    | Répondre

    Merci mon Erell pour cet article très intéressant : j’aurai bien aimé rester plus longtemps et vous accompagner voir les tortues ! Je me suis baignée il y a une dizaine d’années aux Antilles dans un endroit où il y avait beaucoup de tortues. Mais je ne savais pas qu’elles pouvaient mordre …
    Gros bisous à tous les quatre.
    PS pour tes parents : la montre voyageuse devrait avoir été remise à la tante de Claire hier après midi, par Benjamin.

  5. Raija
    | Répondre

    Bonsoir Mélisse et Erell bravo Erell.

  6. Gérard Dubreuil
    | Répondre

    Salut les vacanciers perpétuels , heureux veinards! Je dis ça parce que vous faites vraiment envie , au soleil (beaucoup), dans le vrai monde de la Nature ( bravo Erell pour cette observation des grosses tortues qu’on ne voit qu’à la mer), dans la beauté des paysages parfois lunaires ( et vos photos sont très parlantes de cet ailleurs, merci Mélisse)en tout cas différents des paysages d’ici.
    Vous êtes très souriant(e)s et ça fait plaisir.
    Je vous embrasse très fort .
    Grand-père.

  7. auflo
    | Répondre

    Vacanciers, vacanciers… ou alors ok, vacanciers, mais pas glandeurs ! Parce qu’on n’arrête pas ! Et pas que du tourisme… même pas encore eu le temps de se mettre dans le hamac ou de finir plus qu’un bouquin. Mais j’avoue que c’est tout de même la belle vie.

  8. edith
    | Répondre

    Eh oui, c’est comme quand on est à la retraite! on arrête pas une seconde! pas assez de temps pour ne rien faire!!
    En tout cas, sûr que vous ne chômez pas côté observation des us et coutumes des pays que vous traversez!
    J’avais déjà vu un reportage de tortues, peut-être à Thalassa, mais Erell, tu m’en a appris, ils pourraient t’embaucher! Et ton reportage, Mélisse, trop chouette de nous emmener balader avec vous par ces images!!
    Bon, c’est pas tout çà, mais en fin de trimestre (bientôt!) vos profs vous donnent-ils un bulletin de notes?
    C’est l’hiver chez nous, le zéro température nous fait enfiler bonnets et gants, et nous met le nez tout rouge! (surtout moi!!) Bise de clown donc à vous 4

Répondre