Comme les Rois Mages en Galilée

with 5 commentaires

Je vais vous raconter une chose qui s’est passée à Garachico. C’est que, en fait, il y a une grande fête après le Nouvel An pour les enfants quand les Rois Mages viennent. Aux Canaries, ce sont les Rois Mages qui apportent des cadeaux aux enfants, plus que le Père Noël.

Ça se passe la nuit. Les Rois Mages font tout le tour du village en descendant de la montagne qui est très très très haute. Ils sont assis tous les trois sur des vrais dromadaires. Ils sont habillés avec une couronne, une grande cape et des habits et des bottes, avec des belles broderies et des bijoux. Il y en a un qui a une grande barbe blanche, et un autre qui a du maquillage noir sur la figure pour faire croire qu’il est africain. Il y a aussi des soldats romains, des égyptiens, qui les accompagnent à cheval ou à pied, avec des grandes torches qui font du feu. Et par terre il y a plein de petits feux avec de l’encens qui sent bon. Et des gens qui balancent dans l’air de l’encens avec une espèce de casserole. Et il y a des gens qui font du tambour.

Le plus important, c’est que les Rois Mages du haut de leurs dromadaires, ils lancent beaucoup de bonbons, alors les enfants courent pour les attraper. Et moi je les cherche pour les ramasser et j’en ai beaucoup ! 😉 et papa et maman ils m’ont dit que je pouvais en manger un peu mais pas trop pour mes dents.

On était ensuite sur une très très grande place. On a vu arriver en premier Marie et Joseph, et Marie elle était enceinte de Jésus. Ils sont montés sur la scène, c’est pas des vrais Marie et Joseph, c’est des vraies personnes mais elles sont déguisées. Et tout d’un coup il y a une dame habillée en ange qui amène le bébé à Marie, c’est un vrai bébé.

Après il y a des bergers et des gens déguisés en habits de l’époque qui sont venus voir Jésus. Et aussi les Rois Mages sont arrivés pour regarder le petit bébé et puis pour lui donner des cadeaux.

Après les Rois Mages sont allés sur un balcon pour dire bonjour à tout le monde. Ensuite ils se sont assis sur des fauteuils, ils appelaient les enfants de Garachico par leur prénom pour leur donner des cadeaux.

Et après on est partis au bateau parce que c’était fini.

Erell (avec Manou)

PS : les Rois Mages s’appellent Gaspard, Melchior et Balthazar.

5 réponses

  1. Monique Neyret
    | Répondre

    Et ben dis donc Erell, magnifiques ces rois mages, Le petit jésus et tout et tout!!
    Et est ce que les rois mages ils t ont appelée pour un cadeau ???
    Depuis vous êtes arrivés à Dakar, changement d’environnement. J’ai hâte de voir des photos de votre traversée et de votre vie sénégalaise.
    Bientôt Manou va partir, snif snif pour vous (et pour elle).Mais je suis sûre que vous allez avoir d’autres visiteurs!
    Ici nous avons bien froid mais le ciel est très bleu et du coup ç est chouette.
    Gros gros bisous

  2. edith
    | Répondre

    Bon, j’espère que y aura des bonbons des rois mages pour quelques temps dans le bateau!!
    Vous allez trouver les Noëls français bien tristounets lorsque vous rentrerez au pays!!

    Erell, super reportage, vous serez, avec Mélisse, très fortes en récits culturels au terme de votre périple!!

    Et vite, vite, d’autres histoires!! Bisou

  3. Borel
    | Répondre

    Beau reportage,mais j’attends que Manou nous raconte sa traversée,un exploit pour elle!Oui,vous allez trouvez le bateau vide à son départ mais elle nous à manqué aussi.
    Bisous
    Sylvie

  4. Gérard Dubreuil
    | Répondre

    C’est un beau récit coloré de la légende des rois mages . Ils s’amusent bien à Garachico . Merci Erell ( et Manou) pour ce beau reportage.
    Et maintenant que vous êtes au Sénégal, j’attends avec impatience des nouvelles de l’Afrique , transportées par le son des tam-tams; ouvrez grands les yeux les filles et grandes les oreilles, il y aura plein de choses à nous rapporter!
    Grosses bises de Grand-père.

  5. Mamilo
    | Répondre

    Merci, mon Erell, pour ce récit. J’ai entendu, en direct, la fête, puisque j’étais avec ton papa, au téléphone, ce soir là ! Ainsi, j’ai appris depuis que les espagnols célébraient plus l’Epiphanie (l’arrivée des Rois Mages), que Noël (Navidad ! ).
    En tout cas, vos articles montrent que les espagnols aiment beaucoup les fêtes.
    Gros bisous à Quenelle et Saucisse , zut, je me suis trompée, à Erell et Mélisse.

Répondre