Les randos de La Palma

with 8 commentaires

– Erell, tu te rappelles de la première rando qu’on a faite à La Palma ?

– Oui, c’était trop bien, même que j’ai marché toute seule toute la rando !

– Ah oui, c’est bien Erell, surtout qu’elle faisait 12,5 km et 1000 mètres de dénivelé négatifs.

– Un taxi 4*4 nous a montés en haut parce que le chemin était trop difficile pour une voiture normale. Il nous a donné des bonbons pour nous encourager.

– J’aimais bien, on suivait des levadas qui servent à faire de l’électricité pour l’île.

– Et les levadas, elles allaient même dans des tunnels. Il y avait 13 tunnels et il fallait avoir des lampes, sinon on n’y voyait rien.

– Le tunnel que j’ai préféré, c’est celui de la source Marcos. Il pleuvait dans le tunnel et on ne pouvait marcher que sur le petit muret au milieu. Quand on est sortis, on a dû passer sous une cascade.

– On a marché dans la laurisilva (c’est une forêt de lauriers) et après on était dans une forêt de pins, ça sentait très bon.

– On a dû descendre 1000 mètres de dénivelé parce que le taxi coûtait trop cher (15 euros par personne) pour le prendre au retour.

– Des fois, on en avait marre, surtout qu’on n’avait pas de pique-nique parce qu’on pensait faire une rando plus courte.

– Heureusement, il y avait des moments où il fallait escalader, avec Erell on adore ça.

– Et on a vu des pinsons de La Palma !

img_2280

La rando passe par des endroits vertigineux !

img_2274

L’entrée d’un petit tunnel.

img_2290

Le tunnel de la source Marcos.

img_2293

Dans le tunnel de la source Marcos.

img_2309

Un pinson de La Palma.

– Et Mélisse, tu te rappelles de notre 2ème rando ?

– Oui, c’était celle avec les 2 volcans qui ont eu une éruption il n’y a pas très longtemps.

– Le volcan San Antonio a eu une éruption l’année de la naissance de Manou.

– Et le volcan Teneguia a eu une éruption quelques années avant la naissance de Papa et Maman.

img_2315

Le cratère du volcan San Antonio.

20161207_153432

En haut à gauche, le volcan Teneguia.

– Et la 3ème rando était longue aussi : 10 km, 400 mètres de dénivelé positifs et 800 mètres de dénivelé négatifs.

– On a commencé par une petite boucle dans la caldeira du Taburiente.

– La caldeira du Taburiente, c’est un grand trou de 8 km de large entouré de parois rocheuses.

– Il y a longtemps, le volcan de La Palma était très très haut et il s’est effondré et ça a fait ce trou.

– Ca s’appelle caldeira (caldeira, ça veut dire chaudron) parce qu’un géologue allemand a pris ce trou pour un cratère volcanique. Et maintenant, ce mot « caldeira » est utilisé dans tout le monde pour dire cratère.

– Les géologues d’aujourd’hui croient que d’ici 5000 ans ces montagnes vont s’effondrer dans la mer, que ça va faire une grosse vague qui va traverser l’Atlantique jusqu’en Amérique et que la grosse vague fera 600 mètres de haut en arrivant en Floride.

– Pendant cette boucle, on a vu des digues. Des digues, c’est des cheminées de lave qui se sont refroidies. Ces cheminées de lave sont plus dures que la roche autour. Du coup, ça s’érode plus vite autour. Les digues, on dirait des petits murs dans la montagne, c’est joli.

– On avait déjà vu des digues à Tenerife, Papa croyait que c’était fait par l’homme.

– Après cette boucle, on a descendu une vallée, là où les Guanches se sont fait attraper par les Espagnols.

– Les Guanches ont été difficiles à attraper à La Palma. Ils connaissaient très bien l’île et se réfugiaient dans des cachettes que les Espagnols ne connaissaient pas (dans le Taburiente).

– Un jour, un Espagnol a trouvé une ruse : il a utilisé un Guanche christianisé pour aller dire aux autres Guanches « Venez, les Espagnols veulent faire la paix ». Les Guanches sont venus et les Espagnols leur ont fait un guet-apens.

– Ils ont pris tous les Guanches et ils ont mis leur chef dans un bateau pour qu’il devienne esclave en Espagne. Lui, il a préféré mourir ; il a arrêté de manger et de boire.

– Elle est terrible cette histoire. Heureusement qu’on n’était pas à cette époque-là.

img_2265

La caldeira du Taburiente vu des Roques de los Muchachos. On y voit la Cumbrecita, d’où on est partis pour la rando.

img_2258

Voyez-vous les digues ? Ca fait comme des petits murets.

20161208_110828

Nous sommes devant une digue.

20161208_134802

La vallée du guet-apens des Guanches.

– Elles étaient chouettes toutes ces randos, mais c’est la première que j’ai préférée. Et toi Erell ?

– Elles étaient trop bien ces randos, moi je les ai adorées.

Erell et Mélisse.

 

N’oublions pas l’album-photo de La Palma ! Flora.

8 réponses

  1. Anne
    | Répondre

    et profitez bien de mamilo 🙂

    • Ben
      | Répondre

      @Anne, non c’est fois-ci c’est Manou qui vient les rejoindre, pas Mamilo !

      • Anne
        | Répondre

        oh erreur de grand-mère ! c’est pas grave , une grand-mère reste une grand-mère 🙂

  2. Michel Huchet
    | Répondre

    Elles vont en avoir des choses à raconter ces adorables filles à leur retour !!! Et ce n’est pas fini !!!
    Bonne continuation

  3. Monique Neyret
    | Répondre

    Vous avez du retrouver votre Manou, maman et belle-mère ! Profitez en bien!
    Et puis vous m énervez mes petites nièces, vous en savez déjà bien plus que moi, ça ne va pas du tout!
    Magnifique ce reportage randos et très belles photos avec un + pour le rideau d’eau à la sortie!

    Bisous à vous 5

  4. edith
    | Répondre

    J’en reviens pas de ces balades, avec des paysages magiques. Et surtout, les filles, je vous discerne une mention « félicitations » pour vos capacités de marche tous terrains en haute montagne!! Super, on pourra, quand vous serez de retour en France , vous embarquer dans nos randos. Mais nous n’avons pas par chez nous tous ces volcans et autres phénomènes de la nature!!
    Et puis, Flora, mention « super classe » pour les reportages photos, qui nous baladent sans effort avec vous!!
    Et puis, un conseil: pour faire avancer « Manou » dans les randos, n’oubliez pas le pique-nique!! Sinon, elle fera comme l’âne de notre promenade ensemble en Hte -Loire: elle s’arrêtera de marcher tout net!
    Pleins des bisous à vous 5

  5. Annick Lafond
    | Répondre

    B ravo pour ce reportage, c’est toujours agréable de son fauteuil de profitez des beautés de la nature.
    J’ai eu mamie Claude hier, qui me disait qu’elle était en train de regarder tout ça, elle était contente pour vous.
    Bravo aux filles pour ces grandes randos !!!! trop fortes.
    Bisous à vous et bonnes fêtes de fin d’année avec Manou. Bisous bisous

  6. Ratti francis et nicole
    | Répondre

    a chaque fois , les pingouins ont des choses magiques a nous raconter ! dans la grisaille , c est notre rayon de soleil ! bravo aux 4 redacteurs
    autre joie , Emilie !
    vive nos petits enfants !
    nous pensons beaucoup à vous, passez de merveilleuses fetes avec manou et decouvrez un nouveau pays , le senegal – mais avant une longue traversée – – — on attend les nouvelles ( par Laurence )
    nous vous embrassons très trçs fort grand père nannie

Répondre