Erell et les pirates

with 8 commentaires

On est aux Canaries, à Lanzarote, et on a visité le musée de la piraterie.

Il racontait que les pirates, ils attaquaient souvent les gens d’ici. C’était pour voler leurs affaires et les prendre en esclave. Et je vais raconter une chose méchante pour les parents. Les pirates disaient : « si tu veux que je te rende à ta famille, il faut qu’ils me donnent énormément de sous ». Alors les gens ils donnaient énormément de sous aux pirates. Ca s’appelle prendre en otage.

Les gens de Lanzarote, ils se protégaient dans le château fort où il y a le musée et aussi il se cachaient dans une très grande grotte qu’on va bientôt visiter. Il fallait qu’ils prennent de la nourriture avec eux.

p1010897

Erell et Mélisse au Castillo de Santa Barbara, qui abrite le musée de la piraterie

Les pirates venaient d’Angleterre, de France, du Maroc et d’Algérie. Les esclaves étaient souvent emmenés à un marché des esclaves en Algérie. Mais aussi, les gens de Lanzarote, ils faisaient eux aussi les pirates au Maroc.

p1010900

On croise de drôles de pirates dans ce musée

Erell et papa

8 réponses

  1. neyret
    | Répondre

    Et tu n’as même pas eu peur avec le drôle de pirate ??? Bravo Erell, c’est très bien raconté cette visite au musée.

    Avez vous lu le message de Mamy Claude sur le billet précédent ? Je suis rentrée à Lyon et je lui ai dit que si vous lui répondiez je lui lirais le message au téléphone.

    Bisous bisous et continuez à nous faire partager vos super visites

  2. Anne
    | Répondre

    oh oui drôles de pirates vers Lanzarotte … avec un petit air de déjà vu… ça me rappelle quelqu’un .. ! Ici c’est pas mieux, c’est Halloween 🙂
    des Bisous à tous
    Anne

    • auflo
      | Répondre

      Il y a aussi Halloween à Lanzarote ! On n’avait pas prévu de déguisement mais cela n’a pas empêché ce soir Mélisse et Erell de se joindre aux autres enfants du port pour détrousser tous les bateaux de leurs bonbons.

  3. Valentine
    | Répondre

    Erell, Mélisse, vos photos étaient très jolies. On est allés encore une fois au cinéma, cette fois on est allés avec Erwann. Vous me manquez beaucoup. Amusez-vous bien sur le bateau. Mes parents sont partis à Bali. Erell, ton dessin de pirate était très beau. Cet après-midi on va aller au Parc de la Tête d’Or avec MamChris, tous les quatre avec Erwann et Amaury. Quand vous serez revenues, Erell et Mélisse, MamChris a dit qu’elle nous inviterait toutes les trois. Ou alors une fois avec Mélisse, une fois avec Erell. GROS BISOUS 😉

    • auflo
      | Répondre

      Bonjour Valentine, est-ce que ça va ? Moi ça va bien. Est-ce que c’était bien au cinéma ? Nous, on est à Lanzarote, au bateau, et aussi avec des copains. Bisous.
      Erell.

      Bonjour Valentine, comment ça va ? Est-ce que ta maîtresse est gentille ? J’aimerais bien que tu viennes au bateau car tu me manques beaucoup. Ca me fait plaisir que tu m’écrives plein de messages. Même quand on ne te répond pas, on lit bien tes messages. On ne répond pas toujours parce qu’on n’a pas toujours le temps, car on a beaucoup de choses à faire : on fait l’école, on va se promener, on navigue, on voit les copains… Gros bisous Valentine.
      Mélisse.

  4. Manou
    | Répondre

    Hello, beaux pirates et belles piratesses ! Si Mélisse et Erell pouvaient répondre un petit peu aux commentaires de Valentine, je crois que ça lui ferait bien plaisir ! elle n’ose pas le dire…
    Bisous. Je suis bien débordée ici (exhausted / stanca / müde / sonn).

  5. Mamilo
    | Répondre

    J’espère qu’on ne rencontrera pas de pirates quand je serai en bateau avec vous ! Ils me font très peur. Surtout celui de la dernière photo … Je trouve qu’il te ressemble drôlement, Mélisse !
    Youpi, J-2 !

  6. Gérard Dubreuil
    | Répondre

    Salut les marin(e)s,
    J’espère que ces histoires de pirates ne vous font pas trop cauchemarder : sur un bateau le pirate est un peu le grand méchant loup!
    Ainsi vous êtes aux îles Canaries ; mais d’où vient ce beau nom pour des îles? Je serai content si vous m’éclairiez ma lanterne de terrien! Continuez d’écrire ces belles choses , c’est un vent rafraîchissant qui nous arrive par vous .
    Grosses bises à tous les quatre.
    Grand-père.

Répondre