Ce pays… c’est la Guadeloupe !

Ce pays… c’est la Guadeloupe !

with 8 commentaires

Arrivés à l’aéroport de Pointe-à-Pitre dans la chaleur, nous avons retrouvé la famille Ratti qui nous attendait dans une voiture légèrement défoncée.

Pendant notre séjour, nous sommes allés aux Saintes et le reste du temps étions sur la côte ouest de Basse-Terre (entre Basse-Terre et Deshaies). La première navigation pour aller au Saintes était agitée car il y avait beaucoup de vent et nous avons été malades.

Ensuite, on s’est vite acclimaté à la vie sur le voilier.

Faut dire que c’était la belle vie…

Voilà les choses que nous avons préférées :

  • La plage paradisiaque de Grande Anse avec de grandes vagues (près de Deshaies).

 

  • La pêche en navigation : avec le super matériel d’Aurélien, nous avons pêché une bonite (sorte de thon). On s’est régalé !

  • Le PMT (Palmes Masque Tuba) à l’îlet Pigeon.

Nous avons vu des poissons perroquets, chirurgiens, sergents-majors, papillons et d’autres  encore… (dans l’ordre sur les photos qui ne viennent pas de nous)

 

  • Les tortues de mer à Malendure, les colibris et pélicans un peu partout et un iguane mais vu de loin.

Un colibri pris par Inès

  • Le repas de midi aux Saintes (Agoulou, accras, burger et croque-monsieur) après une grosse averse

  • Les sauts et batailles sur le paddle entre enfants.

  • Les couchers de soleil à la recherche du rayon vert et les douches rapides, parfois optionnelles, à la grande joie des enfants.

On a aussi fait une randonnée dans la gadoue pour aller à la troisième chute du Carbet. La cascade était très jolie mais on était plein de boue à la fin…

On s’est régalé de fruits tropicaux comme les caramboles, les pommes lianes, les minis bananes, mangues, ananas, etc…

En plus on a eu droit à plein de bons repas préparés par le capitaine (crêpes, pancakes, pâtes…). Les parents ont aussi apprécié les spécialités locales (rhum, accras…).

Nous, les enfants, on dormait dans le carré en alternant car les sièges en bas ne sont pas des couchettes (Erell en a souffert). On a joué à pas mal de jeux mais surtout au kems.

Mélisse et Erell avaient gentiment laissé leur chambre aux parents.

Une très belle aventure qu’on aurait bien prolongée… Dommage, il a fallu rentrer dans le froid parisien pour retourner à l’école et laisser la famille Ratti partir vers de nouvelles terres (les Iles Vierges Britanniques).

Heureusement qu’on les retrouvera avant la fin de l’été 😉

Merci de nous avoir fait adorer ce séjour !!!

Inès, Julian, Armel et Vincent (les Bids)

PS1: Alors la mer c’est bon, on s’y est fait mais on ne nous avait pas parlé de ce truc nommé mal de terre…

PS2 : Le titre fait écho à une citation d’un écrivain poète illustrement inconnu (et voué à le rester car nous avons oublié son nom) mais qui a bien fait rire les enfants qui le trouvaient un peu dérangé :

Complément guadeloupéen de Flora en photos.

8 réponses

  1. Mamilo
    | Répondre

    Merci pour ce récit qui retrace la vie antillaise à bord de Penn Gwen, excepté l’école à bord : enfin comme c’étaient les vacances, vous y avez échappé , et, parents, vous n’avez pas été embauchés en tant qu’instits intérimaires !
    Pour la randonnée, j’ai retrouvé quelques points communs avec mon périple … (c’est une peu une spécialité d’Aurélien et Flora !!) .
    Bon courage pour la reprise à Paris !
    Laurence / Mamilo

  2. Armel Bidault
    | Répondre

    Merci Laurence, oui on a échappé à l’école à bord, c’était les vacances pour tout le monde! On a en effet entendu parler de votre rando encore plus roots que la notre 🙂

  3. Edith
    | Répondre

    Visiblement, les vacances sur Penn Gwenn , avec leurs variantes rando, sont très appréciées des petits comme des grands!! Bizarre qu’ils ne soient cités comme « gite de prestige » dans le routard des séjours exotiques!!!

    Encore des photos qui nous filent un coup de « revenez-y »!!

    Des bises aux navigateurs, et à ceux qui ne le sont plus!!

    • Christiane
      | Répondre

      Ha ha tu vois bien que tu mets toujours deux ou trois points d’exclamation à la suite !!! tu ne me croyais pas – et tu as zappé la norme typographique de mettre un espace avant les signes doubles hé hé !

  4. Christiane
    | Répondre

    Ben alors c’est quoi qui est arrivé à Erell dans la couchette du bas ? Vous n’aviez pas mis une toile anti-roulis et elle est tombée en dormant, ou bien quelqu’un lui a marché dessus en descendant de la bannette ?
    Merci the Bids pour cette description bien réaliste des activités à bord et hors bord, avec photos évocatrices à l’appui.
    Voilà une aventure de deux ans, celle de Penn Gwen, dont on parlera longtemps dans les foyers et lors des retrouvailles familialo-amicales, partageant nos meilleurs souvenirs de dé-mangeaison, dégustations de rhum, natation, boue de rando, animaux exotiques, pluies diluviennes, gîte remarquable (pas celui de prestige mais celle au près) , mouillages de rêve ou bien nazes, douches économiques, expériences polyglottes, frayeurs diverses ou émerveillements devant la nature, chacun chacune ayant un épisode plus croustillant à rajouter à l’épopée !
    Les découvertes de voyage agrandissant l’ouverture de nos mirettes, je sais que maintenant si je lis par exemple un article sur les élections en Guyane, je m’y intéresse d’autant plus que j’en comprends mieux le contexte, les mots, les lieux… Merci donc mes enfants de nous avoir offert cette expérience que nous n’aurions jamais vécue sans votre révolution atlantique 🙂
    Bisous à tout le monde

  5. Caroline
    | Répondre

    Chouette article qui donne envie de s’essayer à la vie de voilier (à part pour le mal de mer). Très belles photos qui font très plaisir a voir.

  6. francis ratti
    | Répondre

    et maintenant , où etes vous ? – – – de belles navigations , des iles – – ravagées ou à nouveau vivantes ?
    dans 2 jours Pâques – – y aura t il des oeufs en haut du mât ?
    nous embrassons toute la tribulation , si si fort – – – –

  7. dubreuil gérard
    | Répondre

    Apparemment plein de bonnes choses sur ce voilier , c’était la belle vie comme vous le dites !
    Une fois de plus , ce voyage sur mer fait rêver les terriens : beaux poissons , bonne bouffe à bord , de la rigolade pour les enfants et même un colibri ! Un beau soleil à en croire les photos , cela fait envie!
    Je vous embrasse.
    Grand-père Gérard.

Répondre